VII. Biologie et identification des champignons lignivores

Les chercheurs ouvrent leurs laboratoires : UMR AMAP CIRAD / INRA de Montpellier.

Détails de la formation

  • Prérequis
    Formation Voyage au Centre de l’Arbre fortement recommandé.
  • Public visé
    Arboristes, experts et bureaux d’études, Service espaces verts,
    (ingénieurs, techniciens), architectes paysagistes...
  • Lieux
    La Lèbre 24150 Lanquais > plan d'accès
  • Durée
    4 jours
  • Date
    du 15 au 18 octobre 2019
Intervenant :

William Moore.

Motifs de la formation

Une vue approfondie des relations entre les champignons pathogènes et l’arbre, leur identification et leur influence sur le diagnostic et le suivi à long terme de l’arbre.

Les arbres sont les êtres les plus grands de notre planète et ceux qui vivent le plus longtemps, cependant leur survie est étroitement liée aux organismes les plus petits du monde. Des microorganismes qui interagissent avec l’arbre de plusieurs façons : symbiotique, saprophytique, pathogénique, on les trouvent à tous les niveaux, des feuilles jusqu'aux racines, de l’intérieur jusqu’à la surface. Les champignons lignivores sont dotés d’enzymes capables de dégrader le bois.

Dans la majorité des cas, les zones infectées par les champignons lignivores sont compartimentées par l’arbre et les altérations sont peu significatives pour la santé de l’arbre. Cependant, grâce aux astuces développées par les champignons lignivores, ou à cause des faiblesses de l’arbre ou d’un changement des conditions de l’environnement du sujet, les pourritures se propagent parfois et la santé de l’arbre peut être menacée, soit par un échec mécanique soit par un dysfonctionnement des processus physiologiques, d’où un sujet majeur d’intérêt pour le gérant de l’arbre.

La question est souvent posée : est-ce que tel champignon est dangereux pour l’arbre ? La réponse est complexe : Inonotus hispidus (Bull. ex Fr.) Karst sur platane ne génère que très rarement des ruptures alors que chez le frêne les ruptures sont courantes. Pourquoi ? Pour bien comprendre ce qui se passe il est nécessaire de comprendre la nature du bois, la nature des champignons et comment ils interagissent.

Objectifs généraux

  1. Connaître la biologie des champignons lignivores de l’arbre
  2. Connaître en profondeur l’interaction entre les arbres et les champignons lignivores
  3. Savoir identifier les champignons lignivores par leurs carpophores
  4. Savoir utiliser une clé d’identification et des outils simples : loupe binoculaire, tests chimiques
  5. Savoir utiliser un microscope pour détermination des caractéristiques simples

Résultats et produits attendus

Suite à cet atelier le participant aura à sa disposition de nombreux outils pour l’identification des champignons lignivores. Il sera familiarisé avec de nombreux champignons lignivores courants. Les acquis concernant les relations hôte–pathogène lui permettront de mieux se prononcer sur l’état de l’arbre infecté ainsi que sur l’évolution de la santé de l’arbre dans le temps.

Méthode

Exposés en salle. Observation micro et macroscopiques en salle. Études in situ.

Évaluation de la satisfaction des participants

La satisfaction des stagiaires est analysée au moyen d’une fiche d'évaluation complétée à la fin du stage par chaque participant.

L'atelier de l'Arbre

L'Atelier de l'Arbre

La Lèbre
24150 LANQUAIS
 09 82 12 94 54
 06 82 87 90 13

Réseaux sociaux


© Atelier de l'Arbre 2018 - Site créé par Taranis Studio