XI. L’intégration du patrimoine arbore dans les projets d’aménagement

...

Détails de la formation

  • Prérequis
    aucun.
  • Public visé
    Gestionnaires de l’arbre d’agrément, architectes paysagistes, architectes, bureaux d’études en arboriculture, entreprises de travaux paysagers, entreprises de travaux arboricoles, entreprises de travaux publics.
  • Lieux
    La Lèbre 24150 Lanquais > plan d'accès
  • Durée
    3 jours
  • Date
    du 24 au 26 avril 2019
Intervenants :

William Moore.

Motifs de la formation

Les arbres procurent de multiples bénéfices en milieu urbain, par exemple :

  • Ils offrent un impact visuel : l’adoucissement d’un paysage autrement « dur », la mise en valeur de l’architecture.
  • Ils marquent le passage des saisons et offrent des habitats pour la flore et la faune locales.
  • Ils améliorent le confort général : écrans, ombrage, rafraîchissement par temps estival, diminution de la vitesse du vent et des turbulences, interception de la neige et de la pluie, atténuation du bruit...
Pendant toute leur vie, les arbres sont vulnérables aux perturbations de leur environnement, aux blessures et aux maladies. Les travaux de construction exercent des contraintes plus au moins fortes sur les arbres. Un arbre centenaire peut être endommagé et entraîné dans un dépérissement irréversible en l’espace de quelques minutes.
Environ 50% des études menées par l’Atelier de l’Arbre sont liées aux dégâts occasionnés aux arbres suite aux travaux d’aménagement. Trop souvent les arbres sont ignorés par les élus et les concepteurs de projet. Le résultat est très souvent catastrophique : arbres malades et mourants, abattages, remplacements, infrastructures à refaire. L’argent est inutilement gaspillé, ce qui est un outrage pour le contribuable.
Afin d’intégrer un patrimoine arboré dans un projet d’aménagement, il est impératif d’intégrer un bureau d’études spécialisé en arboriculture dès la première réflexion sur le projet et de faire suivre l’ensemble des travaux conduits à proximité des arbres par un spécialiste. Les racines, les troncs et les houppiers des arbres, leur développement actuel et futur, doivent être pris en considération.

Cet atelier est conçu pour aider la prise de décisions en ce qui concerne les arbres existants et les plantations nouvelles dans la conception du projet, les travaux de démolition et de construction. A cet égard, nous nous appuyons sur la norme anglaise (BS, British Standard) :

BS 5837, 2012. Trees in relation to design, demolition et construction - Recommendations. (Les arbres en relation avec la conception d’un aménagement, la démolition et la construction – Recommandations).

Objectifs généraux

  1. Connaître le protocole d’intégration :
    a) Avant-projet : le site, l’inventaire et le premier programme de protection.
    b) Avant travaux : résolution des problèmes, approbation, identification des mesures de protection.
    c) Le cahier des clauses techniques.
    d) Pendant et à la conclusion des travaux : surveillance et mise en œuvre des interventions spécifiées. Recommandations pour la gestion future.
  2. Savoir évaluer la Zone de Protection Racinaire.
  3. Connaître les techniques pour réussir l’intégration de l’arbre dans l’aménagement.

Résultats et produits attendus

Cette formation permettra aux participants à établir un plan d’intégration du patrimoine arboré dans un projet d’aménagement.

Évaluation de la satisfaction des participants

La satisfaction des stagiaires est analysée au moyen d’une fiche d'évaluation complétée à la fin du stage par chaque participant.

L'atelier de l'Arbre

L'Atelier de l'Arbre

La Lèbre
24150 LANQUAIS
 09 82 12 94 54
 06 82 87 90 13

Réseaux sociaux


© Atelier de l'Arbre 2018 - Site créé par Taranis Studio